Mon piano a quelques années derrière lui : 36 ans.

J’y ai passé 8 ans que j’ai considéré comme un calvaire, une tannée! Et puis je ne l’ai plus touché pendant 28 ans. Trop de souvenirs de contraintes : on ne m’a pas assez donné l’envie de jouer des morceaux que je pouvais aimer. La musique classique à 8 ans, c’est pas très enivrant!!!!!

Mais là, mes doigts me démangent, je me rapproche petit à petit vers la bête. Je sens que j’y suis presque.

IMG_0526 - copie.jpg